Le suicide : problème de santé publiquePrévention du risque suicidaire : recommandations


le suicide dans l'antiquitéLe suicide : problème de santé publique

Si le suicide fait depuis l’Antiquité l’objet de réflexions et d’interrogations philosophiques et morales, il constitue aussi aujourd’hui un grave problème de santé publique puisqu’il représente un nombre important de décès, notamment chez les jeunes de moins de 30 ans : dans cette tranche d’âge, il est même la première cause de mortalité.

 


Prévention du risque suicidaire : recommandations

Ces constatations (cf. chapître précédent) ont conduit, en France, à organiser en l’an 2000 une conférence réunissant de nombreux experts sous la direction de l’ANAES, Agence Nationale d’Accréditation et d’Evaluation en Santé. De cette conférence ont émergé des recommandations nationales concernant la prévention du risque suicidaire

Des recommandations existent aussi dans le cadre spécifique de la prévention du risque suicidaire de l’adolescent. Nos propos s’appuient sur ces guides de bonne pratique.